• Accueil
  • > Les cloches, Clément MARCHAND

10 novembre, 2012

Les cloches, Clément MARCHAND

Classé dans : — unpeudetao @ 5:00

Sur les toits revêtus par le bouillard d’automne,
Tristes, se répondant de quartiers en quartiers,
Mélancoliquement, les cloches d’airain sonnent
Et leur ample rumeur, de clochers en clochers,
Ondule, flotte et meurt dans le brouillard d’automne.

 

Elles sonnent tandis qu’au plein des cathédrales
Le peuple agenouillé sous l’envol des voussoirs
Redit au Christ les prières dominicales.
L’encens voile l’éclat doré des ostensoirs
Et l’orgue émeut les parvis bleus des cathédrales.

 

Mais voici qu’un rayon frileux perce la nue.
Un chaud rayonnement s’allume sur les toits.
Et la ville, attendant que par les avenues
Déferle en flots pressés la foule aux mille voix,
Se chauffe, morne encor, dans la lumière crue.

 

Clément MARCHAND (Né en 1912), poète, conteur et nouvelliste québécois.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose