• Accueil
  • > Les larmes des lis, Camille SOUBISE

13 janvier, 2017

Les larmes des lis, Camille SOUBISE

Classé dans : — unpeudetao @ 16:27

(À Marie-Louise).

Sous les rayons de l’aurore,

J’errais, le front soucieux.

De grands lis venaient d’éclore

Dans le jardin radieux.

Plus blancs qu’une blanche étole,

Symbole de chasteté,

Ils avaient une auréole

De candeur et de beauté.

Jamais plus douce allégresse

N’émana d’un ciel plus pur ;

Pour eux, tout était caresse :

Le jour, la brise et l’azur !

Cependant, leur front de neige

Vers le sol s’était penché.

Je songeais : Dieu les protège,

Car ils n’ont jamais péché !

Mais alors je vis des larmes

Qui tremblaient à leurs pistils,

Et je me dis, plein d’alarmes :

Pourquoi les lis pleurent-ils ?…

Camille SOUBISE (1833-1901).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose