• Accueil
  • > Les oiseaux de la Vierge, Fernand de JUPILLES

23 juin, 2013

Les oiseaux de la Vierge, Fernand de JUPILLES

Classé dans : — unpeudetao @ 15:09

Dans le Tyrol, les hirondelles
Passent pour des oiseaux bénis
Qui reviennent, toujours fidèles,
Chaque année à leurs anciens nids.

 

On prétend que ces volatiles,
À qui le peuple fait honneur,
Sont des messagers de bonheur
Qui portent chance à leurs asiles.

 

Refrain

 

Voyez là-bas, sous les arceaux
      De cette hôtellerie,
Voltiger gaiement les oiseaux
      De la Vierge Marie !

 

Si l’on parle de l’hirondelle,
On rappelle, dans le Tyrol,
Qu’elle était sœur de Philomèle,
Un jour changée en rossignol.

 

Ainsi, d’une femme méchante,
D’après la fable, on aurait fait
Un oiseau charmant et parfait
Dont la présence nous enchante.

 

On avouera que c’est là chose
Impossible à d’autres qu’aux dieux
Et que telle métamorphose
Est un acte prodigieux.

 

Si l’on pouvait en hirondelles
Changer nos épouses ainsi,
Nous n’aurions plus aucun souci :
On n’en verrait plus d’infidèles.

 

Fernand de JUPILLES (XIXe siècle).

 

*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose