• Accueil
  • > Les tourterelles de saint François, Comte de SÉGUR

17 juillet, 2014

Les tourterelles de saint François, Comte de SÉGUR

Classé dans : — unpeudetao @ 4:12

Un jeune homme d’Assise avait pris dans les bois Un grand nombre de tourterelles. Il leur avait lié les ailes, Et s’en allait les vendre. Or, le bon saint François Qui tendrement aimait ces humbles créatures, Par emblème des âmes pures, L’aperçut et lui dit : «  Pour l’amour du Sauveur, Veux-tu m’abandonner, mon fils, ces tourterelles ? Si tu les vends à l’oiseleur Elles pourraient tomber entre des mains cruelles Qui les feraient mourir, et ce serait pitié. Étant le vrai portrait des cœurs doux et fidèles Que Dieu tient en grande amitié.  » Le jeune homme avec joie Déposa dans ses mains son innocente proie ; Saint François les reçut, les serra sur son cœur, Et d’un accent plein de douceur. «  Chères petites sœurs, aimables tourterelles, Vos pieds étaient captifs et captives vos ailes ! Comment vous êtes-vous laissé séduire ainsi À des pièges grossiers ? Mais grâce à Dieu, voici Que le Seigneur Jésus qui vous donna la vie, Vous la rend par la main de son vil serviteur. Allez donc et croissez, troupe heureuse et bénie, Suivant l’ordre du Créateur ! Il dit, et de sa main travaille avec ses frères À suspendre des nids aux arbres d’alentour, Pour abriter leur tendre amour, Amour des petits et des mères. Les innocents oiseaux, dociles à sa voix, Fixèrent leur séjour en ces demeures chères, Et leur postérité remplit encor ces bois. Le peuple d’alentour les respecte et les nomme Les tourterelles de saint François.

 

Anatole-Philippe comte de SÉGUR (1823-1902).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose