• Accueil
  • > Les trois hôtes et la bonne nonne, Maître Eckhart

16 décembre, 2011

Les trois hôtes et la bonne nonne, Maître Eckhart

Classé dans : — unpeudetao @ 9:37

     Je veux vous conter une fable,
     Dit une nonne bonne ;
     Des prêcheurs nous viennent,
     De cela mon âme se réjouit.
     Ils nous disent de bonnes paroles,
     Ils veulent nous donner la clé
     Du trésor céleste.

 

Soyez bien détachées,
Percevez Dieu en vous,
Plongez-vous dans son être-lui,
Ainsi vous en serez réjouies
(comme au mois de Mai).

 

     Le valeureux maître de lecture
     Veut être dedans une,
     Il veut l’âme ravir
     Avec l’intercession de l’amour ;
     (Avec) son bâton d’amour
     Il lui fait tellement chaud,
     Que par décent amour
     Elle ne peut rien répondre.

 

Soyez bien détachées,
Percevez Dieu en vous,
Plongez-vous dans son être-lui,
Ainsi vous en serez réjouies
(comme au mois de Mai).

 

     Le haut Maître Dietrich
     Veut nous rendre joyeuses
     Il parle purement
     Tout dans le principe.
     Du vol de l’aigle
     Il veut nous donner connaissance,
     Il veut ravir l’âme
     Dans le fond sans fond.

 

Soyez bien détachées,
Percevez Dieu en vous,
Plongez-vous dans son être-lui,
Ainsi vous en serez réjouies
(comme au mois de Mai).

 

     Le sage Maître Eckhart
     Veut nous parler du néant ;
     Qui ne comprend pas cela,
     Peut s’en plaindre à Dieu ;
     En lui n’a pas brillé
     La lumière divine !

 

Soyez bien détachées,
Percevez Dieu en vous,
Plongez-vous dans son être-lui,
Ainsi vous en serez réjouies
(comme au mois de Mai).

 

     Je ne peux pas rapporter
     Ce qu’on nous a dit
     Vous devez vous anéantir
     Dans le monde créé.
     Allez dans l’incréé ;
     Perdez-vous tout entier ;
     C’est là que vous aurez un regard
     Entièrement dans l’être (incréé).

 

Soyez bien détachées,
Percevez Dieu en vous,
Plongez-vous dans son être-lui,
Ainsi vous en serez réjouies
(comme au mois de Mai).

 

Maître Eckhart (1260-1327).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “Les trois hôtes et la bonne nonne, Maître Eckhart”

  1. unpeudetao dit :

    En 1326, Deux dominicains dénoncent certaines de ses propositions à l’inquisition. Contre son gré par contrainte de suivre la procédure engagée, la hiérarchie de l’ordre dominicain est tenue de donner suite juridique à cette dénonciation.
    La date exacte et le lieu du décès d’Eckhart sont inconnus. Ayant répondu à ses détracteurs à Cologne en 1327, il est actuellement supposé que, durant 1328, il a entrepris de se rendre en Avignon depuis Cologne pour affronter son accusation devant le Pape. Nulle archive n’existe concernant ni ce départ, ni ce voyage, ni cette arrivée, ni aucun autre fait postérieur. Documents du procès d’Avignon, quand même, conservés à la Bibliothèque Vaticane suggèrent, mais pas explicitement, qu’ Echkart a été présent à la présentation devant Jean XXII. Finalement, la bulle In agro dominico assume qu’il est décedé. C’est le seul document pour le fait qu’il est mort avant le 27 mars, 1329, date de la bulle.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose