• Accueil
  • > L’escalier, une histoire de Nasrudin

18 mai, 2011

L’escalier, une histoire de Nasrudin

Classé dans : — unpeudetao @ 16:48

 

Nasrudin, qui avait décidé de déménager de vieilles affaires lourdes et encombrantes dans son grenier, se leva de bon matin pour transporter les balles.
Tirant sur les cordes des lourds paquets, il grimpait une à une, avec peine, les marches de l’escalier qui menait à la mansarde.
Alors qu’il avait pratiquement fini son dur labeur et qu’il avait la barbe trempée de sueur, un derviche, qui venait à passer par là, l’interpella :
- Nasrudin, pourquoi ne pas donner ou jeter ces vieilleries ?
- Que dis-tu, derviche ? Il y a tout mon passé dans ces balles !
- Ton passé a l’air bien lourd, dit le derviche en souriant avant de s’en aller.

 

La nuit suivante, Nasrudin ne put dormir tant il ne parvenait pas à être satisfait de sa décision. Le lendemain à l’aube, il entreprit de redescendre une à une les balles du grenier et de les déballer pour remettre tous les objets à leur ancienne place.
Puis, la nuit suivante, agité de remords, il entreprit de refaire les balles et de les remonter au grenier, malgré le grand escalier qui, avec le temps, prenait un air menaçant.

 

Alors qu’il était en train de remonter les balles, le même derviche revint à passer.
- Que fais-tu encore, Nasrudin ? Je croyais que tu avais déjà rangé les balles dans ton grenier ?
- Je l’ai fait, mais j’ai eu des doutes. Alors j’ai tout redescendu et déballé et cela ne m’a pas plu, donc j’ai tout remballé et je remonte tout.
Le derviche rit.
- Beaucoup de gens font comme toi, Nasrudin.

 

- Je ne sais pas si ce que tu dis est vrai. Mais en tous cas, j’ai pu constater qu’il était nettement plus facile de descendre un escalier chargé d’une balle que de le monter chargé d’une balle !

 

**********************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 
 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose