• Accueil
  • > L’État de disciple, Khamlat Posh (Soufisme)

8 mai, 2012

L’État de disciple, Khamlat Posh (Soufisme)

Classé dans : — unpeudetao @ 15:19

 

      Khamlat Posh a dit :
      « Je n’ai jamais refusé de prendre quelqu’un comme disciple. Mais la plupart des postulants sont en réalité, sinon en apparence, incapables de tirer profit de la phase de l’ »état de disciple », de sorte qu’en fait ils s’excluent eux-mêmes de son opération.
      « L’état de disciple est une affaire de méthode, non de potentialité. Il peut y avoir en tout homme l’étoffe d’un homme supérieur. Mais très rares sont ceux qui ont appris comment aborder le problème.
      « Être un disciple, c’est être capable d’apprendre, ce n’est pas uniquement désirer apprendre. Personne ne sait apprendre d’emblée : ce n’est pas une disposition naturelle. C’est une compétence qu’il faut acquérir.
      « La base de la capacité d’apprendre n’est pas le désir d’apprendre, mais la sincérité. Et la base de la sincérité, c est l’honnêteté et le sens de la mesure.
      « Vouloir faire plus que ce que Ton est capable de faire, et ne pas accepter le fait que, parfois, l’on ne doit pas recevoir de réponse, cela est un manquement à l’état de disciple. »

 

*****************************************************

 

Une réponse à “L’État de disciple, Khamlat Posh (Soufisme)”

  1. unpeudetao dit :

    On ne peut atteindre deux cibles avec une flèche.
    Proverbe.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose