• Accueil
  • > L’héritage, Charles FUSTER

9 décembre, 2014

L’héritage, Charles FUSTER

Classé dans : — unpeudetao @ 17:16

Donc, en l’honneur des bois et des nymphes champêtres, En l’honneur de la gloire et de la liberté, Des dévouements obscurs, du vrai, de la beauté, On chante encore, – et c’est l’héritage des maîtres Depuis l’âge héroïque et les rudes ancêtres, Par les échos du temps à jamais répété, Le cri que nous poussons ne s’est pas arrêté, Et l’art n’a point péri, dont nous sommes les prêtres.

 

Il ne périra point. Nos enfants, quelque jour, Devant le même autel, avec le même amour, Adoreront la Muse et reprendront le Livre. Et nous leur transmettrons l’héritage immortel : Les douleurs à subir, l’idéal à poursuivre Et le sang de leurs cœurs à verser sur l’autel.

 

Charles FUSTER (1866-1929).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose