• Accueil
  • > L’heure mauve, Jacques Marie ROUGÉ

30 octobre, 2014

L’heure mauve, Jacques Marie ROUGÉ

Classé dans : — unpeudetao @ 9:03

À René BOYLESVE

 

Le soleil s’étiole et meurt Comme une fleur Au beau pays de la douceur La Loire laisse errer sa traîne De grande reine Au doux pays de la Touraine Le silence de la Douceur Est étrange, muet et vague… Le long de la Loire, il ne bouge Qu’un souffle embaumé qui se meurt Au pays bleu de la douceur. Le flot s’épanouit : il a comme un sourire De vieillard qui s’arrête à des choses d’antan De grand foyer de vie illuminant la terre Fécondant notre sol et vivifiant les eaux Venu des portes d’or qui gardent le Mystère Ce reflet est tombé des éternels flambeaux.

 

Jacques Marie ROUGÉ (1873-1956).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose