• Accueil
  • > L’idiot dans la grande ville (Conte soufi)

7 janvier, 2012

L’idiot dans la grande ville (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 17:24

     Il y a différentes manières de s’éveiller. L’homme est endormi, mais il doit se réveiller de la bonne manière. Voici l’histoire d’un ignorant dont le réveil s’est mal passé.
     L’idiot arrive dans la grande ville. Il est déconcerté par la multitude qui emplit les rues. Le caravansérail où il s’arrête est plein. Craignant, s’il s’endort, de ne pouvoir se retrouver au réveil parmi cette foule, il s’attache une gourde à la cheville comme signe d’identité.
     Un farceur, qui a compris le comportement de l’idiot, attend que celui-ci tombe endormi, détache la gourde et l’attache à sa propre cheville. Puis il s’allonge pour dormir sur le sol du caravansérail.
     L’idiot se réveille le premier, voit la gourde, pense que l’autre ne peut être que lui. Il lui saute dessus en criant : « Si tu es moi, alors, pour l’amour du ciel ! qui, et où, suis-je ? »

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “L’idiot dans la grande ville (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    Ce conte, que l’on trouve aussi dans le corpus des plaisanteries de Mulla Nasrudin, bien connu en Asie centrale, est extrait du grand classique spirituel Salaman et Absal (XVe siècle). L’auteur, Abdur-Rahman Jami, est mort à Hérat en 1492. Il est considéré comme un des plus grands écrivains en langue persane.
    Jami provoqua le ressentiment des théologiens de son époque par son franc-parler , pour avoir dit notamment qu’il ne se reconnaissait d’autre maître que son père.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose