• Accueil
  • > L’immortalité de l’âme, Charles-Julien Lioult de CHÊNEDOLLÉ

24 avril, 2014

L’immortalité de l’âme, Charles-Julien Lioult de CHÊNEDOLLÉ

Classé dans : — unpeudetao @ 17:09

L’homme, par ses désirs sans cesse tourmenté, Vers un bonheur sans fin est sans cesse emporté ; Et pourtant le dégoût l’accable et le dévore ! Placez-le sur le trône, il y soupire encore !..

 

« Est-ce tout », s’écriait, en voyant Rome aux fers, L’ambitieux César, maître de l’univers ? N’est-ce pas là le cri de cette âme immortelle, À qui, dans ses ennuis, sa grandeur se révèle ?

 

Mille preuves en foule ici viennent s’offrir. Si l’agneau ne sait pas qu’un jour il doit mourir, N’est-ce pas, en effet, que la bonté céleste Voulut aux animaux cacher leur mort funeste, Et ce terme qui doit leur ravir sans retour Le présent de la vie et les bienfaits du jour ? Mais l’homme, que réclame une illustre origine, L’homme qui fut créé pour une fin divine, Peut connaître qu’un jour il doit subir la mort, Car les cieux au temps seul n’ont point borné son sort.

 

Quand je sonde, en effet, les secrets de mon être, Puis-je en douter ? En moi pourrais-je méconnaître Un exilé du ciel, un illustre étranger, Sur ce globe d’argile un moment passager ? Voyageur fugitif dans cette courte vie, Oui, l’homme doit revoir sa divine patrie ; Le tombeau la lui rouvre, et l’héritier du ciel En plongeant dans la mort se relève immortel.

 

Charles-Julien Lioult de CHÊNEDOLLÉ (1769-1833).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose