27 février, 2014

Litanies, Georges MARLOW

Classé dans : — unpeudetao @ 6:02

Urne d’espoir, Miroir de gloire, Temple de songe, Tour d’ivoire, Marie aux lèvres de victoire, Chapelle d’or où l’âme en peine, Que la main de l’enfance mène, Chante avec les catéchumènes, Marie aux Étoiles, Doux Glaive Que les calmes élus du Rêve Vers le ciel de l’amour élèvent, Phare de Bonté, Notre Dame De l’Espérance, que réclament En tremblotant toutes les âmes, Malgré ses crimes et ses fautes Le pécheur qui gravit la côte, Avec son agnelle qui saute, Le front courbé dans la poussière, Bannit sa plainte coutumière Fier de votre seule lumière.. Afin que vos saintes paroles Étouffent ses paroles folles Il vous apporte des corolles, Il vous amène son enfance Meurtrie hélas par les offenses De ses trop vaines souvenances, Et pour que vous soyez propice À ses vœux où des précipices D’orgueil, s’ouvrent tristes complices De ses rêves, il vous apporte Le bouquet de ses chansons mortes Que malgré lui la brise emporte.. Ô Marie, acceptez l’offrande De ce pauvre enfant qui demande La paix et non plus la tourmente !

 

Georges MARLOW (1872-1947), médecin, critique littéraire et poête belge d’expression française.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose