6 septembre, 2012

Lune (3), haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 4:39

Toute la nuit
sous la lune ronde
à faire le tour de l’étang

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644 1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

La lune à minuit,
comme
un bloc de fraîcheur !

 

Yasuhara Teishitsu (1609-1673).
*****

 

Poursuivie
la luciole s’abrite
dans un rayon de lune

 

Ôshima Ryôta (1718-1787).
*****

 

Sur les brisants
la brise bleue
disperse la lune

 

Ôshima Ryôta (1718-1787).
*****

 

À la tombée du soir
un crapaud
vomit la lune !

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867-1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****

 

Sous la lune du soir
l’escargot
torse nu

 

Kobayashi Issa (1763-1827).
*****

 

Au fond de la jarre
sous la lune d’été
une pieuvre rêve

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644 1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

Il songe le singe
à longueur de nuit,
comment saisir la lune ?

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haiku moderne).
* Le singe, c’est l’homme ; la nuit, l’aveuglement de la vie humaine ; la lune, l’enseignement éclairant du Bouddha.
*****

 

Au clair de lune
je laisse ma barque
pour entrer dans le ciel

 

Kôda Rohan (1867-1947).
*****

 

Le fil de la canne à pêche
atteint
la lune d’été !

 

Chiyo-ni (1703-1775).
*****************************************************
 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose