10 mai, 2012

Mai, Jacques ÉLAN

Classé dans : — unpeudetao @ 15:02

 

Vibrent les campaniles
et tremblent les clochers,
c’est l’heure des conciles
au clair du mois de mai.

 

Sonnent les campanules
et tintent les muguets,
c’est l’heure libellule
aux bois du mois de mai.

 

Se penche l’escourgeon
pour embrasser le blé,
c’est l’heure liseron
aux champs du mois de mai.

 

Parfum des fraxinelles
sur les cœurs allégés,
c’est l’heure tourterelle
au bras du mois de mai.

 

Sursauts de la marelle
qu’on lance à cloche-pied,
c’est l’heure sauterelle,
filles du mois de mai.

 

Complaintes des rosaires,
arpèges des complies,
chaque heure est en prières
aux pieds d’une Marie.

 

J’allumerai mon cierge
aux feux d’or des genêts
pour que la Bonne Vierge
veille mes agnelets.

 

Jacques ÉLAN (1905-1958), poète belge.

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose