• Accueil
  • > Maître Eckhart et l’homme pauvre qui est un roi, Maître Eckhart

10 décembre, 2011

Maître Eckhart et l’homme pauvre qui est un roi, Maître Eckhart

Classé dans : — unpeudetao @ 5:59

     Maître Eckhart dit à un homme pauvre : « Que Dieu te donne le bonjour, frère. » « Seigneur, ayez-le vous-même ; je n’en reçus jamais de mauvais. » Il dit : « Pourquoi, frère ? » « Parce que tout ce que Dieu me donna jamais à souffrir, je l’ai souffert volontiers, et comme je me trouvais indigne de lui, je ne fus jamais triste ni affligé. » Il dit : « Où avant tout as-tu trouvé Dieu ? » « Quand j’ai laissé toutes les créatures, c’est alors que j’ai trouvé Dieu. » Il dit : « Où donc as-tu laissé Dieu, frère ? » « Dans tous les coeurs limpides et purs. » Il dit : « Quelle sorte d’homme es-tu, frère ? » « Je suis un roi. » Il dit : « Sur quoi règnes-tu ? » « Sur ma chair. Car tout ce que esprit désira jamais de Dieu, ma chair était encore plus agile et plus prompte à l’accomplir et à le pâtir que mon esprit à le recevoir. » Il dit : « Un roi doit avoir un royaume. Où est donc ton royaume, frère ? » « Dans mon âme. » Il dit : « Comment cela, frère ? » « Quand j’ai fermé les portes de mes cinq sens et que je désire Dieu de toute mon ardeur, c’est ainsi que je trouve Dieu dans mon âme aussi purement et béatement que dans la vie éternelle. » Il dit : « Tu dois être un saint : qui t’a fait saint, frère ? » « Demeurer assis en silence, ainsi que ma haute méditation et mon union avec Dieu, voilà ce qui m’a fait monter au ciel, parce que je n’ai jamais pu trouver le repos dans les choses qui sont moindres que Dieu. Maintenant je l’ai trouvé et j’ai repos et joie en lui pour l’éternité et cela dépasse la durée temporelle de tous les royaumes. Aucune oeuvre extérieure n’est aussi parfaite, elle empêche l’intériorité. »

 

Maître Eckhart (1260-1327).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “Maître Eckhart et l’homme pauvre qui est un roi, Maître Eckhart”

  1. unpeudetao dit :

    En 1326, Deux dominicains dénoncent certaines de ses propositions à l’inquisition. Contre son gré par contrainte de suivre la procédure engagée, la hiérarchie de l’ordre dominicain est tenue de donner suite juridique à cette dénonciation.
    La date exacte et le lieu du décès d’Eckhart sont inconnus. Ayant répondu à ses détracteurs à Cologne en 1327, il est actuellement supposé que, durant 1328, il a entrepris de se rendre en Avignon depuis Cologne pour affronter son accusation devant le Pape. Nulle archive n’existe concernant ni ce départ, ni ce voyage, ni cette arrivée, ni aucun autre fait postérieur. Documents du procès d’Avignon, quand même, conservés à la Bibliothèque Vaticane suggèrent, mais pas explicitement, qu’ Echkart a été présent à la présentation devant Jean XXII. Finalement, la bulle In agro dominico assume qu’il est décedé. C’est le seul document pour le fait qu’il est mort avant le 27 mars, 1329, date de la bulle.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose