• Accueil
  • > Mère du Dieu vivant, Jean-Baptiste ROUSSEAU

27 juillet, 2017

Mère du Dieu vivant, Jean-Baptiste ROUSSEAU

Classé dans : — unpeudetao @ 15:56

Ô Vierge ! qui du ciel assures la conquête,

Sacré gage des dons que sur terre il répand,

Tes pieds victorieux écraseront la tête

De l’horrible serpent.

Les Saints après ta mort t’ouvriront leurs demeures,

Nouvel astre du jour pour le ciel se levant.

Que dis-je, après ta mort ? Se peut-il que tu meures ?

Mère du Dieu vivant ?

Non, tu ne mourras point. Les légions sublimes

Vivante t’admettront dans ton auguste rang,

Et telle qu’au grand jour où, pour laver nos crimes,

Ton Fils versa son sang.

Dans ce séjour de gloire où les divines flammes

Font d’illustres élus de tous ses citoyens,

Daigne prier ce Fils qu’il délivre nos âmes

Des terrestres liens !

Jean-Baptiste ROUSSEAU (1671-1741).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose