• Accueil
  • > Mon cœur, Comtesse de CHAMPS DE SALORGES

25 août, 2013

Mon cœur, Comtesse de CHAMPS DE SALORGES

Classé dans : — unpeudetao @ 4:43

Comme à l’antique autel la vestale, à l’aurore,
Verse au feu consacré les parfums précieux,
Et le prêtre fervent, de l’huile de l’amphore,
Avive un lampadaire au temple de ses dieux,
Ainsi brûle en mon âme un flambeau que j’adore :
Il éclaire ma route en rayons radieux.
Près de lui l’univers est un rien que j’ignore
Et j’ai voué ma vie à son culte pieux.

 

Et j’ai fait de mon cœur une urne de porphyre
Où j’abrite sa flamme, et mes deux mains encor
La gardent du malheur à l’aile de vampire.
Dans les cieux éternels, mon cœur et son trésor,
Quand la mort éteindra mes yeux et mon sourire
Survivront en l’azur comme une étoile d’or.

 

Comtesse de CHAMPS DE SALORGES (XIX-XX siècle).

 

*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose