• Accueil
  • > Noël, Armando VALLADARES

26 décembre, 2012

Noël, Armando VALLADARES

Classé dans : — unpeudetao @ 5:57

C’est Noël et j’ai froid
le vent glacial pénètre jusqu’aux os
comme une baïonnette.
La grille du fond
ouverte
est comme un trou
dans l’épaule
qui gèle les poumons.

 

C’est Noël et j’ai faim
ils ont apporté de bonne heure
notre dîner de réveillon :
macaronis bouillis
et un bouillon nauséeux
froid
comme le vent dans les os.

 

C’est Noël et je suis malade
la douleur est une torture
sans médicaments
l’asthme me tourmente
plus que le vent.

 

C’est Noël et j’ai sommeil
j’ai besoin de dormir
mais le froid
la faim
la toux
m’en empêchent..

 

C’est Noël
et seul mon coeur a de la chaleur.

 

Armando VALLADARES (Né en 1922), poète cubain.
Prisonnier de Castro, Grasset Fasquelle, 1979.
Traduit de l’espagnol par Pierre Golendorf.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose