• Accueil
  • > Noël d’exilé, Polyne MORENCY

11 décembre, 2015

Noël d’exilé, Polyne MORENCY

Classé dans : — unpeudetao @ 18:10

Pour un Noël merveilleux, inédit, J’aurais voulu faire un joli poème Où les mots, par leur simplicité même, De joie et de bonheur t’auraient ravi… J’aurais voulu qu’en le lisant, tes yeux Rassérénés, et pour toujours sans voile, Auraient rayonné comme des étoiles En ce soir de décembre lumineux… J’aurais voulu qu’en un rythme berceur D’une mélodie inconnue, étrange, À ton oreille, une voix pure d’ange L’aurait murmurée, pleine de douceur… J’aurais voulu qu’en ce moment béni, Dans ton cœur apaisé, mes humbles stances Auraient scandé la claire résonnance Des cloches lointaines de ton pays… J’aurais voulu.., est-ce trop désirer ? En cette nuit… j’aurais voulu encore Que dans ton âme recueillie, l’aurore S’éternise avec le bonheur rêvé… Mais la muse jalouse a fui mon toit… Et je n’ai plus, pour finir mon poème, Qu’un ardent désir de mon cœur bohème Pour un gai Noël de paix et de joie… Et pour que se réalisent les vœux Formant tes espérances les plus chères, Plus ardente se fera ma prière, Cette nuit-là, auprès de l’Enfant-Dieu…

 

Polyne MORENCY (XXe siècle), poétesse canadienne-française.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose