• Accueil
  • > Noël, Mathilde SOUBEYRAN

31 décembre, 2011

Noël, Mathilde SOUBEYRAN

Classé dans : — unpeudetao @ 15:56

 

Les mages sont venus apporter leur offrande
Au beau petit Jésus, – de l’or et de l’encens.
Les bergers sont venus, mais si leur joie est grande,
Ils ne peuvent offrir de bien riches présents.

 

Qu’importe ? c’est au cœur que le bon Dieu regarde :
Or, devant ce berceau, le plus humble de tous,
Un pauvre chevrier s’avance et se hasarde
À jouer, pour l’enfant, de sa flûte un air doux ;

 

Et l’enfant lui sourit. – Mais la flûte s’est tue,
Et voilà qu’un chant clair s’élève tout à coup.
Cette fois, n’est-ce pas la chansonnette émue
D’un virtuose ailé venu l’on ne sait d’où ?

 

Humble petit chanteur, dont la voix cadencée
À l’hymne du berger voudrait s’associer,
Ce n’est pas la chaleur – car la crèche est glacée –
Qui t’excite et te fait chanter à plein gosier.

 

Les anges radieux disent : « Paix sur la terre !
- Hosannah ! hosannah ! » gazouille l’oiselet.
Et tout comme il l’a fait pour le pâtre naguère,
L’enfant sourit au doux refrain du roitelet.

 

Mathilde SOUBEYRAN (XIXe siècle).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose