• Accueil
  • > Noël nouveau, André MABILLE DE PONCHEVILLE

21 décembre, 2014

Noël nouveau, André MABILLE DE PONCHEVILLE

Classé dans : — unpeudetao @ 15:23

Marie, lasse dans son lit, Marie s’est accoudée et songe au Paradis Dont l’enfant pour nous descendit, Qui dort dans un berceau grossier Fait d’osier.

 

Joseph la veille, Elle sommeille. Il s’appuie sur son bâton, Homme de foi, simple et bon, Habitué à la merveille Des apparitions.

 

Car l’ange trois fois lui est apparu Qui annonça dans la nue Du Rédempteur la venue, Chantant gloire dans les cieux. Ô concert mystérieux Dont fut soudain toute remplie La nuit !

 

Courez, ô pasteurs de Judée, Suivez La voie par l’étoile tracée ; Laissez vos brebis Pour le Dieu du Paradis Tout nu, Parmi vous descendu.

 

Vos troupeaux vous suivront, Ils accourront Vers l’étable où dort l’enfant De froid tremblant Entre le bœuf et l’ânon. L’ange qui porte l’étoile Bientôt dissipera les voiles Dont la nuit s’enveloppait. Bientôt va luire le jour, Le premier Qui verra le Dieu d’amour Incarné.

 

Bientôt les mages viendront, Inclinant leur front. Les trois rois des pays lointains, Déjà ils sont en chemin, Apportant À l’enfant Dans leurs mains L’encens, la myrrhe et l’or. Mais d’abord C’est à vous, bergers, De l’adorer. Courez !

 

Les trois rois sont venus ; Ils n’ont plus trouvé l’enfant nu, Mais dans un berceau grossier Fait d’osier ; Et les dons Des bergers Ont précédé leurs dons. Mais ils s’avancent Vers l’enfance Où veut se dissimuler Du Très Haut la majesté : Et Jésus s’est réveillé, Et le tient assis Marie Plein de vie Sur ses genoux. Deux des rois restent debout À l’écart.. Et peut-être ils n’osent S’approcher.

 

Ô pécheur, Ô cœur Plus dur qu’un rocher, Vois cette frayeur, Vois ce respect : Ils n’osent S’approcher. Cependant Melchior Offre un calice plein d’or Au Dieu de pauvreté ; Et les autres, s’avançant, Les parfums Dont leurs mains Furent chargées en chemin.

 

André MABILLE DE PONCHEVILLE (1886-1969), écrivain belge d’expression française.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose