5 mai, 2012

Nourriture (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 4:51

 

      Un Arabe se tenait un jour sur le bord d’une routé devant son chien qui agonisait. Il se lamentait :
      « Ai-je mérité pareil malheur ? »
      Un mendiant qui passait par là lui dit :
      « Pourquoi te lamentes-tu ?
      – Je possédais un chien de bon caractère et le voici qui est en train de mourir au milieu du chemin. Il me gardait la nuit, il chassait pour moi. Il me protégeait des voleurs et me pourvoyait en gibier !
      – Et de quoi souffre-t-il ?
      – Il meurt de faim !
      – Prends patience car Dieu est généreux envers ceux qui attendent. Mais, dis-moi, quel est ce sac que tu portes là ?
      – C’est ma nourriture. C’est elle qui me procure ma force et ma vigueur.
      – Pourquoi ne l’as-tu pas donnée à ton chien ?
      – Ma pitié ne va tout de même pas jusque-là ! Je dois payer si je veux manger mais les larmes ne coûtent rien !
      – Ô idiot ! Une tranche de pain a-t-elle plus de valeur que les larmes ? Les larmes sont du sang. C’est le chagrin qui les transforme en eau. Il vaut mieux mourir que gaspiller du sang ! »
      Quand le juste pleure, le ciel pleure avec lui.

 

*****************************************************

 

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose