29 avril, 2015

Ô pur amour, FÉNELON

Classé dans : — unpeudetao @ 14:02

Ô pur amour, achève de détruire Ce qu’à tes yeux il reste encore de moi. Divin vouloir, daigne seul me conduire : Je m’abandonne à ton obscure foi.

 

En quelque état que cet ordre me mette, Les yeux fermés, pleinement j’y consens : C’est pour lui seul que mon âme fut faite. C’est à lui seul que j’offre mon encens.

 

Je ne suis plus désormais à moi-même ; Dieu me possède et je ne sens que lui : L’Éternel en mon cœur vit et s’aime, Il en arrache et bannit tout appui.

 

FÉNELON (1651-1715).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose