• Accueil
  • > Odi profanum, Henri-Frédéric AMIEL

23 avril, 2012

Odi profanum, Henri-Frédéric AMIEL

Classé dans : — unpeudetao @ 16:26

 

LE sentiment échappe à qui ne peut se taire :
Prière, poésie, amour, religion,
Toutes ces fleurs de l’âme ont besoin de mystère,
Et nul, sans le ternir, ne touche au papillon.

 

Respect à la chose adorée !
Le babil indiscret de pudeur dépourvu
Profane, en la nommant, toute grâce éthérée ;
Quand le rêve est divin, la réserve est sacrée :
La fleur suave doit n’être que respirée :
Le frêle papillon ne doit être que vu.

 

Henri-Frédéric AMIEL (1821-1881), écrivain et philosophe suisse d’expression française.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose