29 juin, 2012

Ortie, Renée BROCK

Classé dans : — unpeudetao @ 14:53

 

La petite fille pauvre portait
Un corsage de velours-panne
Vieux et violet.
Et le velours avait sur cette frêle cage
Les reflets argentés d’un ciel inattendu
Et le tissu déchu voué au réemploi
Avait gardé le froid
Du luxe.

 

Sur les talus palissades où passent les rapides,
La reine végétale en son manteau de glaise,
La reine aux mains calleuses,
Hostile et grise,
L’ortie miraculeuse des banlieues régnait.

 

Petite fille, Ortie, ô princesses régentes,
O têtes que couronnent
L’usure violette
Et la poussière du voyage.

 

Renée BROCK (1912-1980).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose