20 novembre, 2013

Outre-tombe, Paul PIONIS

Classé dans : — unpeudetao @ 16:12

La neige, à gros flocons, là-haut, sur leur toit tombe :
Comment donc réchauffer les hôtes de la tombe ?
Le sol filtre sur eux ; aux cyprès blancs, aux croix
Pendent de longs glaçons. Les morts sont toujours froids.

 

La lave de l’été, là-haut, sur leur toit tombe :
Comment donc rafraîchir les hôtes de la tombe ?
Le sol est crevassé ; les cyprès et les croix
Éclatent de chaleur. Les morts sont toujours froids.

 

Insensibilité des hôtes de la tombe !
Qu’importe que sur eux l’eau suinte ou du feu tombe ?
L’âme seule, au delà des tombeaux et des croix,
Peut souffrir ou jouir. Les morts sont toujours froids.

 

Paul PIONIS (Né en 1848).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose