15 janvier, 2012

Papillon, haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 2:49

Papillon voltige
dans un monde
sans espoir

 

*****

 

Couvert de papillons
l’arbre mort
est en fleurs !

 

*****

 

Papillon qui bats des ailes
je suis comme toi,
poussière d’être !

 

Issa (Kobayashi Issa), 1763 1827.
*****

 

Valsent les papillons,
je parle
avec les morts

 

Yokoyama Hakkô (1899-1983).
*****

 

Sur les fleurs tressées
du cercueil,
un papillon

 

Naitô Meisetsu (1847-1926), disciple de Masaoka Shiki.
*****

 

Au nectar d’orchidée
le papillon
parfume ses ailes

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644 1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

Il s’élève au plus haut
le grand papillon
aux ailes somnolentes

 

Nagata Kôi (1900-1997).
*****

 

Une journée sans un mot,
j’ai montré
l’ombre d’un papillon

 

Ozaki Hôsai (1885-1926).
*****

 

Sur l’oeillet
un papillon blanc,
ou une âme égarée

 

Shiki (Masaoka Shiki 1867-1902), père fondateur du haiku moderne.
*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose