• Accueil
  • > Passage, Benoît LAFLÈCHE

1 juillet, 2015

Passage, Benoît LAFLÈCHE

Classé dans : — unpeudetao @ 7:22

La bête est partie solitaire pour mourir Et l’Homme s’accroche aux siens.. Il ne veut partir. La bête très calme s’est cachée pour mourir Et l’Homme tremble pour finir. La bête accepte de laisser à la terre ce qui est à la terre, Mais l’Homme refuse ce qu’il doit au cimetière. Nostalgie du Premier Adam, Crainte en la fin d’un temps. L’homme tremble d’en parler Ou il en parle pour trembler. Accepte donc de laisser en bas ce corps Fait d’un peu de terre, De cette terre première Que tu n’as pu transmuter Tu as pour cela l’Éternité.

Benoît LAFLÈCHE (XXe siècle), poète québécois.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose