5 août, 2014

Pégase, Maurice CARÊME

Classé dans : — unpeudetao @ 20:27

Il a bien fallu que Pégase – N’avait-il de trop grandes ailes Pour rester dans nos prairies basses – Émigre à son tour dans le ciel.

 

Quel poète, hélas ! aujourd’hui, Oserait saisir par la bride Ce cheval galopant sans guide Sur les chemins de l’infini ?

 

Maurice CARÊME (1899-1978), poète belge de langue française.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose