• Accueil
  • > Peine et plaisir (Conte soufi)

1 mai, 2012

Peine et plaisir (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 19:17

 

      Étant venus voir un maître derviche, ils lui dirent :
      « Tu te rends ridicule aux yeux des étrangers : cela réjouit tes adversaires et attriste tes amis, et les premiers peuvent te dénigrer à leur aise. »
      Le derviche répondit :
      « Amis nés pour atteindre à la félicité ! Vous avez vu la moitié, et pensez avoir vu le tout ; et c’est la dernière fois que je m’explique. Je fais l’idiot avec ceux que je veux décourager. Si mes amis étaient de vrais amis, ils auraient cherché et trouvé l’explication, au lieu de s’affliger. En faisant plaisir à mes adversaires, je leur donne la possibilité de se rendre compte que leur « plaisir » est déplacé et fondé sur un jugement superficiel. »
*****************************************************

 

 

2 réponses à “Peine et plaisir (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    L’âme est le miroir, le corps est la rouille.
    Divan-i-Shamsi Tabriz.

  2. unpeudetao dit :

    Aucun effort ne transformera un corbeau noir en faucon blanc.
    Anwar-i-Suhaili.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose