10 septembre, 2012

Pêle-mêle (1), haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 17:43

Une porte en fagots,
en guise de serrure
un escargot !

 

Kobayashi Issa (1763-1827).
*****

 

Dans les yeux des fées
descendues sur la ville
le vide

 

Kimura Toshio (Né en 1956).
*****

 

La nuit crisse,
elle a pris
formes d’insectes

 

Kawahara Biwao (Né en 1930).
*****

 

Cruauté cruauté
sous le casque,
un criquet

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644 1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

Assise sur une balançoire
victime de la Bombe
la petite fille morte

 

Takashima Shigeru (1920-1999).
*****

 

Dans l’immensité verte
la dent de bébé
point

 

Nakamura Kusatao (1901-1983).
*****

 

Minuit passé,
la Voie lactée
s’incline sur un bambou

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****

 

Même
lorsque mon père se mourait
je pétais

 

Yamazaki Sôkan (1465-1553(.
*****

 

Les employés de banque
miroitent au matin
comme des calamars

 

Kaneko Tota, né en 1919.
*****

 

Épargne-la
cette mouche qui prie
mains jointes et pieds joints !

 

Issa (Kobayashi Issa), 1763 1827.
*****************************************************

 

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose