10 septembre, 2012

Pêle-mêle (2), haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 17:44

Nuit brève,
la chenille retient
les gouttes de rosée

 

Buson (Yosa Buson), 1716 1783.
*****

 

Ils me transpercent encore,
les yeux que le serpent
a laissés dans l’herbe !

 

Takahama Kyoshi, 1874 1959 (disciple de Masaoka Shiki).
*****

 

Sur mon bureau solitaire
la libellule
consent à se poser

 

Taneda Santôka (1882-1940).
*****

 

Dans le petit bois
un lacis de branches,
midi profond

 

Akutagawa Ryûnosuke, 1892-1927 (célèbre romancier).
*****

 

Piqué par les puces,
c’était donc vrai
ce rêve de sabre ?

 

Takarai Kikaku, 1661-1707 (un des dix plus célèbres disciples de Bashô).
*****

 

Avant que je l’avale
l’eau de la source
a bruissé sur mes dents

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644-1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

An qui passe et an qui vient,
anneaux
que traverse un même bâton

 

Takahama Kyoshi, 1874-1959 (disciple de Masaoka Shiki).
*****

 

Lames de la Fête des morts
tailladant la vie
au long des falaises

 

Iida Dakotsu (1885-1962).
* Cette fête dédiée aux âmes des défunts a lieu à la mi-août (en automne selon l’ancien calendrier lunaire), période de violentes tempêtes.
*****

 

Sous la foudre
un bruit de rosée
coule dans les bambous

 

Buson (Yosa Buson), 1716 1783.
*****

 

Une houe dressée
dans le champ vide,
quelle chaleur !

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haiku moderne).
*****************************************************
 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose