5 juillet, 2009

03 Deuxième étape

Classé dans : — unpeudetao @ 21:24

 
‘’ Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance supérieure

 
   à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison‘’. (Gros livre des AA)

 
Retrouver la raison veut dire devenir abstinent : C’est un palier important. On peut dire qu’il y a deux paliers dans l’aventure des douze étapes : le premier
est l’abstinence; le second est la sérénité. Être abstinent, c’est la condition pour que la sérénité vienne ensuite remplir la vie. Être abstinent n’est
pas le but de la vie, c’est la condition pour la bien vivre, pour la mieux vivre, pour être enfin pleinement en vie. Retrouver la raison, c’est comprendre
que, seul, nous ne pouvons rien. C’est le fait de s’en remettre complètement à une Puissance supérieure. Retrouver la raison, c’est prendre un train qui
a déraillé et le remettre sur les rails afin qu’il reprenne son voyage, là où il l’a laissé.

 
On ne peut penser correctement qu’après avoir reconnu son impuissance. Et reconnaître son impuissance, c’est croire à une Puissance supérieure à soi. Et
ce n’est pas notre petite raison qui nous a fait découvrir Dieu, c’est la perte de la raison dans un état de folie qui nous a menés vers un précipice,
qui nous a catapultés dans les Mains de Dieu. C’est la découverte de notre impuissance et la reconnaissance d’une Puissance supérieure qui nous a rendus
à nous-mêmes.

 
On ne peut, par la raison, se changer, se transformer. Seule, la raison ne peut rendre quelqu’un bon, ne peut nous rendre vertueux, ne peut nous rendre
abstinents. La raison seule ne connaît pas l’amour et c’est pourtant l’amour qui nous a sauvés et qui nous sauve toujours. La raison seule ne peut nous
guider. On a déjà essayé de se guider par la tête, par l’intellect, mais c’est en grande partie ce qui, justement, nous a perdus. La seule chose qui peut
nous sauver, c’est la Puissance supérieure qui, Elle, nous rend la raison. La Puissance divine comme Maître de nos vies et la raison comme serviteur, comme
instrument. Ce n’est donc pas la raison qui nous a fait reconnaître notre impuissance, c’est plutôt le fait de reconnaître notre impuissance qui nous a
rendu la raison.

 
Depuis le début, tout est déjà là. Et à chaque instant de notre vie, tout a été, tout est Grâce, tout est Action de Dieu. Rien ne se fait de bon et de valable
que par Son initiative, Sa suggestion, Son soutien et les moyens qu’Il met à notre disposition (groupes, conseils, encouragements, lectures, rencontres).
Mais, à force d’habitude, on est si facilement porté à se croire important et à vouloir reprendre le contrôle; on est tellement porté à oublier que le
commencement, le milieu et la fin de nos vies sont entièrement entre les mains de Dieu que, malgré nous, par la force de l’habitude, on reprend le collier
pour se libérer par nos propres forces, pour faire tout ce que l’on peut pour être heureux (par nos propres forces)!

 
 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose