• Accueil
  • > Poème pour la pauvreté, Anne PERRIER

7 juillet, 2012

Poème pour la pauvreté, Anne PERRIER

Classé dans : — unpeudetao @ 5:10

 

.. Pauvreté mon unique
Mes mains lentement te découvrent
Sous la neige oblique
Tu as le visage de l’amour
Ah ! c’était donc cela
Tant de violence dans mon coeur
Ce vent sauvage sur mes pas
Et tous ces coups de poignante douceur
Une voix dans la nuit me répète
Que la tendresse a faim
Que la miséricorde est nue
Et je viens
Comme un fantôme une ombre perdue
Dans les ombres muettes
Qui suis-je pour t’aimer
Ta lumière me tue
Ta gloire me brise ta beauté
Me déchire la vue
Mais je viens au-devant
De ton coeur mendiant
Irai-je jamais plus loin
Ô douloureuse infinitude
Du rien
Dans le temps qui s’éteint
Le soleil noir de la solitude

 

Laisse-moi voir dans la fontaine
Au moins l’ombre d’une ombre humaine
Laisse-moi toucher l’endroit
Fraternel d’une voix
Rien ne bouge
Ma propre voix s’est tue
Lequel parlait de roses rouges
À pleines mains nues

 

Ah t’aurais-je appelée
De ma terre éblouie
T’aurais-je suivie
Si tu m’avais dévoilé
Tes abîmes ? Mon coeur défaille
Mais l’ombre devient transparente
Derrière ces murailles
L’éternité chante

 

Conduis-moi dans l’hiver
Une dernière fois
Ô le silence la joie
Mer à mer
Le monde se recoud
Les routes disparues
Plus rien que l’immense étendue
De l’amour

 

Anne PERRIER (Née en 1922, Suisse).

 

*****************************************************

 

 

Une réponse à “Poème pour la pauvreté, Anne PERRIER”

  1. unpeudetao dit :

    Notre Père qui es aux cieux,
    que ton Nom soit sanctifié,
    que ton règne vienne,
    que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

    Pardonne-nous nos offenses,
    comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé.
    Et ne nous soumets pas à la tentation,
    mais délivre nous du mal.
    Amen.

    ***

    Gloire au Père,
    au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles.
    Amen.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose