12 décembre, 2012

Pont, haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 6:32

Sur ce pont suspendu
nos vies s’enroulent
aux sarments de lierre

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644 1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

On sort le cercueil,
un pont se pose
dans le paysage

 

Hashi Kanseki (1903-1992).
*****

 

Pas de pont,
le jour se couche
dans les eaux du printemps

 

Buson (Yosa Buson), 1716 1783.
*****

 

Au long de la rivière
je n’ai vu aucun pont,
ce jour est sans fin

 

Shiki (Masaoka Shiki), 1867 1902 (père fondateur du haïku moderne).
*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose