14 décembre, 2012

Prunier, haïkus

Classé dans : — unpeudetao @ 20:11

La mort vient,
on rit dans les pruniers
à gorge déployée

 

Nagata Kôi (1900-1997).
*****

 

Sur le sentier de montagne
le soleil se lève
au parfum des pruniers

 

Bashô (Matsuo Bashô), 1644 1694 (son ermitage possédant un bananier, bashô, c’est sous ce pseudonyme qu’il devint célèbre).
*****

 

En secret
le camélia devine
la présence du prunier

 

Hayashibara Raisei (1887-1975).
*****

 

Dans le prunier blanc
la nuit désormais
se change en aube

 

Buson (Yosa Buson), 1716 1783.
*****

 

Quand les pruniers fleurissent
les belles du bordel
achètent des ceintures

 

Buson (Yosa Buson), 1716 1783.
*****

 

Pluie de nacre
sur les tables,
les pruniers perdent leurs fleurs

 

Buson (Yosa Buson), 1716 1783.
*****

 

Braises
sur le crottin,
les fleurs du prunier rouge

 

Buson (Yosa Buson), 1716 1783.
*****

 

Aux fleurs de pruniers
je parsème de sardines
la tombe de mon chat

 

Issa (Kobayashi Issa), 1763 1827.
*****

 

À chaque fleur de prunier
la chaleur
s’élève !

 

Hattori Ransetsu (1654-1707), un des dix plus célèbres disciples de Bashô.
*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose