• Accueil
  • > Quarante pièces d’argent (Conte soufi)

8 mai, 2012

Quarante pièces d’argent (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 18:38

     
      Un homme possédait quarante pièces d’argent et, chaque jour, il jetait l’une de celles-ci à la mer afin de maltraiter son ego. Cet homme était un grand guerrier et ne connaissait pas la peur face à l’ennemi. Quand il recevait une blessure, il la pansait puis s’en retournait combattre. Au cours d’une guerre, après avoir reçu une vingtaine de coups de lance et autant de flèches, il perdit ses forces et tomba à terre. Son âme rejoignit alors celles des fidèles.
      Ne considère pas cette mort comme formelle. Car le corps est comme un outil pour l’esprit. Quand son cheval est mort, il ne peut plus avancer. Bien des gens ont versé leur sang dans l’apparence mais ont rejoint l’autre monde avec leur ego bien vivant. L’outil est cassé mais le bandit reste vivant. Le corps est ensanglanté mais l’ego rayonne de santé.
      Bien des ego de martyrs sont morts en ce monde et se promènent vivants cependant. L’esprit a attaqué mais le corps était sans épée. L’épée est bien la même épée, mais l’homme n’est pas le même homme et c’est cette apparence qui est étonnante. Quand tu changes ton ego, sache que l’épée du corps est dans la main de Dieu.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose