• Accueil
  • > Quatre groupes (Conte soufi)

23 avril, 2012

Quatre groupes (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 17:50

 

      Un maître soufi itinérant vit des gens se démener pour tirer un crocodile hors de l’eau. Constatant que l’animal n’était pas mort, et prévoyant qu’il pourrait tuer quelques-uns de ses tourmenteurs si ceux-ci parvenaient à le hisser sur la berge, il coupa la corde avec laquelle ils l’avaient capturé.
      Ces gens, l’ayant empoigné, le frappèrent.
      « Il porte le vêtement du soufi, mais c’est un hypocrite, un malfaiteur, vociféraient-ils : les soufis ne font que de bonnes oeuvres ! »
      Peu de temps après, il rencontra en chemin un groupe de derviches.
      Ces derniers croyaient que par l’action ils atteindraient à l’être. Il leur dit que leur être viendrait par l’inaction. Les derviches le chassèrent.
      Le maître séjourna ensuite dans une école de « chercheurs ». Ceux-là menaient une vie contemplative. Se rendant compte qu’ils avaient besoin d’action, il leur dit :
      « L’être vient par l’action. »
      Les « chercheurs » rirent du soufi leur guide. Jusqu’au jour où l’un d’eux, étant allé rendre visite à un ami, apprit ce qui s’était passé avec le groupe précédent. Quand il fut de retour, il dit aux autres :
      « Cet homme est un imposteur, un opportuniste ! Autrefois il prônait l’inaction, proclamant : « L’être naît de l’inaction. » On l’a rejeté à cause de cela. Aussi avance-t-il aujourd’hui la proposition contraire. »
      C’est ainsi que les chercheurs expulsèrent le maître soufi.
      Il trouva sur son chemin un autre groupe, et dit à ses membres :
      « L’être naît parfois de l’action, parfois de l’inaction. »
      Ceux-là lui dirent un peu plus tard :
      « Si tu nous avais dit d’agir quand c’était le moment d’agir, nous l’aurions fait. Si tu nous avais dit de ne pas agir quand le temps de l’inaction était venu, nous t’aurions écouté. Mais en nous parlant comme tu nous parles, tu nous embrouilles les idées, tu divises notre attention. Donne-nous un dogme à la fois. »
      Il dut se séparer d’eux.
      Voilà quels furent les quatre premiers groupes avec lesquels il travailla.
      Le bruit court qu’il vit aujourd’hui au sein d’une cinquième communauté.

 

*****************************************************

 

Une réponse à “Quatre groupes (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    Aucun chirurgien ne peut soigner les blessures causées par la langue.
    Proverbe

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose