22 avril, 2012

Quête, Ibrahims KONE

Classé dans : — unpeudetao @ 5:49

 J’ai longtemps erré à la recherche de ce vin

 

 J’ai vu une coupe dans les mains des devins
 L’ivresse les rendait arrogants et prétentieux
 Ils promettaient le bonheur sur terre et dans les cieux
 Ils ramenaient de l’avenir les projections du présent
 Et les foules assemblées les recevaient comme des présents
 Cette coupe ne contient certainement pas de vin
 Elle est pleine de stimulant et d’un mélange de venin

 

 J’ai vu une coupe dans la main des acétiques
 Leurs regards étaient ternes et pathétiques
 Ils avaient le vin mais comptaient les gorgées
 Ils énuméraient les dons et les moutons égorgés
 L’ivresse promise faisait place à l’éloquence
 Toujours plein de science et de belles sentences
 Ils maudissent l’enfer et loue le paradis
 Rien ne les amuse, rien ne les ravi

 

 J’ai vu une coupe dans les mains des savants
 Ils étaient plutôt occupés à aller de l’avant
 Trouver de quoi ce compose ce précieux vin
 Ils reproduisent la beauté des gouttes en vain
 Tout ce qu’ils découvrent, ce ne sont que ses odeurs
 Qu’ils y cueillent comme des fleurs
 L’essentiel de la boisson se rependant sur le sol
 Et l’ivresse véritable prend son envol

 

 Puis ce jour là une mélodie me parvint loin des grandes voies
 C’étaient des pauvres diables enivrés qui donnaient de la voix
 Ils avaient bu le vin et brisé la coupe qui la contenait
 Ils avaient oublié jusqu’au goût du vin qu’elle contenait
 Seule l’ivresse leur donnait la joie et la tristesse à la fois
 Leur demeure était remplie de cette odeur qui arrache la foi
 Bien que lucide, je ne puis m’empêcher de me joindre à eux
 Et sans espoir, de faire semblant d’être ivre pour vivre plus heureux

 

*****************************************************

 

 

Une réponse à “Quête, Ibrahims KONE”

  1. unpeudetao dit :

    Ibrahims KONE (Né en 1972), ivoirien.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose