2 septembre, 2009

04 Ma vie est tellement occupée que je ne suis même pas conscient de ces moments tranquilles dont vous parlez

Classé dans : — unpeudetao @ 5:10

 
Ma vie est tellement occupée que je ne suis même pas conscient de ces moments tranquilles dont vous parlez. Comment puis-je même commencer à être pris par eux ?
Au début il est important d’accepter la possibilité que notre nature réelle soit tranquillité, silence. Vous serez alors ouvert à une autre perspective.
Commencez à remarquer que, dès l’instant qu’un désir est satisfait, il y a un moment fugitif sans désir, lorsqu’il ne reste plus de pensée. Ce moment libre de désir est de même nature que le silence que vous êtes continuellement. C’est une petite fenêtre à travers laquelle, si vous regardez, la lumière inonde votre chambre pleine de pénombre.
La même tranquillité apparaît dans l’espace entre deux pensées ou lorsqu’une action a été accomplie et qu’il n’y a rien à faire tout de suite après. Cette tranquillité est accomplissement.
Dans la vie quotidienne il y a des moments où le processus de pensée arrive tout naturellement à un arrêt. Mais ce n’est pas une absence de production. Vous vous sentez dans la plénitude parce que la volonté n’a pas été impliquée. Prenez note juste avant de vous endormir, lorsque le corps abandonne l’idée d’être un corps. Il est comme le soleil couchant. Vous observez le soleil et vous vous sentez celui qui voit. Donc, si vous observez votre corps se dissoudre dans la totalité, des moments peuvent surgir où vous vous sentez encore éveillé. Le matin, lorsque le corps s’éveille, il est comme le soleil levant. Laissez le corps se réveiller lentement. Alors vous voyez que vous êtes déjà réveillé avant que le corps ne reparaisse. Cette conscience, qui est associée avec le corps-mental, est la même que celle qui demeure entre les pensées et les désirs.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose