2 septembre, 2009

05 Lorsque je suis les sollicitations d’être tranquille et que je m’assieds calmement, je m’endors

Classé dans : — unpeudetao @ 5:13

 
Lorsque je suis les sollicitations d’être tranquille et que je m’assieds calmement, je m’endors. Que puis-je faire pour y remédier ?
D’abord, voyez que vous dormez dans la vie quotidienne, que votre regard n’est que mémoire, que vous ne cherchez pas, que vous n’explorez pas vraiment. Les objets qui sont vus à travers la mémoire deviennent ennuyeux parce que la mémoire est le déjà connu. Prenez note de cela. En réalité chaque apparition est nouvelle mais l’image du je qui trouve une sécurité dans la répétition est la cause de l’anticipation dans toute votre manière de regarder. Lorsque vous voyez réellement un arbre, tout votre être est engagé. Vous ne voyez pas seulement les feuilles et les branches ; vous sentez la survie dans l’arbre, son dynamisme, le désir de capter la lumière, peut-être sa souffrance? L’arbre devient un secret ouvert que vous trouvez fascinant.
Si vous n’êtes pas éveillé dans la vigilance, vous dormirez avec votre projection.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose