• Accueil
  • > Quo vadis ? Fernand de JUPILLES

20 juin, 2013

Quo vadis ? Fernand de JUPILLES

Classé dans : — unpeudetao @ 5:45

Lorsque ton sillon de feu passe
Radieux à travers l’espace,
Flèche acérée au fer pointu,
Étoile filante, où vas-tu ?

 

- Je cours afin de guider l’âme
Qui pourrait périr sans ma flamme,
Et qui va goûter le bonheur
Dans le sein de Notre-Seigneur.

 

Fuyant le cruel hivernage,
Quand tu quittes notre village,
Par les autans glacés battu,
Frileuse hirondelle, où vas-tu ?

 

- Je vais revoir, oiseau fidèle,
Les vieux arceaux d’une chapelle
Où je pourrai voler gaiement
Sous un ciel bleu, doux et clément.

 

Lorsque ton âme est asservie
Aux nécessités de la vie,
Quand ton courage est abattu,
Poète rêveur, où vas-tu ?

 

- Je vais, en ma douleur amère,
Loin du ciel où vit la chimère ;
Mais je chante encor des chansons
Pour dénoncer les trahisons !

 

Fernand de JUPILLES (XIXe siècle).
8 Juin 1901. (Mis en musique par Gustave SINCLAIR.)

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose