• Accueil
  • > Recevoir humblement vaut mieux que donner avec arrogance, Maître Eckhart

5 février, 2012

Recevoir humblement vaut mieux que donner avec arrogance, Maître Eckhart

Classé dans : — unpeudetao @ 19:51

 

     Maître Eckhart dit :
j’aimerais mieux l’homme qui accepterait par amour de recevoir une aumône de pain par Dieu, plutôt que celui qui de par Dieu donnerait cent marcs. Comment puis-je prouver cela ? Je le fais ainsi : les maîtres disent en général que l’honneur nous est bien plus cher que les biens éphémères. Donc celui qui donne cent marcs par Dieu gagne plus de louange et d’honneur que n’en valent cent marcs. Car en tendant la main pour offrir ce don, il attira à lui plus et mieux que ce qu’il avait donné : c’est-à-dire louange et honneur. Mais pendant que le pauvre tendait la main pour prendre le pain, il offrait tout son honneur ; ainsi celui qui donne a acheté de l’honneur et celui qui reçoit en a vendu.
     Autre chose à ce propos :
en recevant, le pauvre s’est approché davantage de Dieu que n’a fait celui qui a donné les cent marcs de par Dieu : car celui qui donne réjouit et honore sa nature, tandis que celui qui reçoit opprime et méprise la sienne. Celui qui donne est très demandé à cause de ses dons, mais on rejette le pauvre et on le méprise à cause de ce qu’il reçoit.

 

Maître Eckhart (1260-1327).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “Recevoir humblement vaut mieux que donner avec arrogance, Maître Eckhart”

  1. unpeudetao dit :

    En 1326, Deux dominicains dénoncent certaines de ses propositions à l’inquisition. Contre son gré par contrainte de suivre la procédure engagée, la hiérarchie de l’ordre dominicain est tenue de donner suite juridique à cette dénonciation.
    La date exacte et le lieu du décès d’Eckhart sont inconnus. Ayant répondu à ses détracteurs à Cologne en 1327, il est actuellement supposé que, durant 1328, il a entrepris de se rendre en Avignon depuis Cologne pour affronter son accusation devant le Pape. Nulle archive n’existe concernant ni ce départ, ni ce voyage, ni cette arrivée, ni aucun autre fait postérieur. Documents du procès d’Avignon, quand même, conservés à la Bibliothèque Vaticane suggèrent, mais pas explicitement, qu’ Echkart a été présent à la présentation devant Jean XXII. Finalement, la bulle In agro dominico assume qu’il est décedé. C’est le seul document pour le fait qu’il est mort avant le 27 mars, 1329, date de la bulle.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose