• Accueil
  • > Représente-toi la brièveté de ce que l’on vit et le peu que paraît être ce que l’on a vécu, Francisco de QUEVEDO y VILLEGAS

15 octobre, 2014

Représente-toi la brièveté de ce que l’on vit et le peu que paraît être ce que l’on a vécu, Francisco de QUEVEDO y VILLEGAS

Classé dans : — unpeudetao @ 9:56

Ho de la vie ! Personne ne me répond ?  Ici, le passé que j’ai vécu !  La fortune a rongé mes ans ;  Les Heures, ma folie les cache. Quoi ! Sans pouvoir savoir ni où ni comment  La santé et l’âge ont fui !  La vie manque, seul le vécu subsiste,  Il n’y a pas de calamité qui ne me ronge. Hier s’en est allé ; demain n’est pas encore là ;  Aujourd’hui s’en va sans s’arrêter un instant :  Je suis le passé, et le futur, et le présent las. Aujourd’hui, demain et hier, j’unis  Les langes au linceul, et de moi, restent  Seulement les successions du jour d’un mort.

 

Francisco de QUEVEDO y VILLEGAS (1580-1645), poète espagnol.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose