3 octobre, 2013

Réveil, Paul COLLIN

Classé dans : — unpeudetao @ 17:29

Pendant que les enfants dorment dans leurs berceaux,
Les doux anges gardiens, dont l’amour veille encore,
De la voûte des cieux parcourant les arceaux.
Préparent la beauté de la prochaine aurore.

 

Afin que l’horizon obscurci se redore,
Ils rendent au soleil éteint des feux nouveaux ;
Afin que leur chanson recommence sonore,
Ils remettent du grain dans le nid des oiseaux.

 

Puis, ils vont doucement souffler sur les étoiles..
La nuit ramasse, alors, craintivement ses voiles
Et fuit, voyant l’azur blanchir vers l’Orient.
À la fin, autour d’eux quand la nature est prête,
Les doux anges gardiens se penchent sur la tête
Des enfants, – et leurs yeux s’ouvrent en souriant !

 

Paul COLLIN (1845-1915).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose