12 mai, 2012

Rien (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 17:34

 

      Un jour, un mendiant frappa à la porte d’une maison et implora le maître des lieux de lui donner un peu de pain, même rassis.
      « Comment veux-tu que je te trouve du pain ? répliqua ce dernier. Me prendrais-tu pour un boulanger ?
      – Alors, offre-moi un peu de gras de viande.
      – Ici, ce n’est pas davantage une boucherie !
      – Donne-moi au moins une poignée de farine.
      – Est-ce que ma maison ressemble à un moulin ?
      – Alors, un verre d’eau ?
      – Il n’y a pas de rivière ici ! »
      Ainsi, chaque demande du mendiant fut repoussée de la même manière. Finalement, celui-ci ôta son pantalon et déféqua sur le seuil.
      « Que fais-tu là ? demanda le maître de maison, scandalisé.
      – Voilà bien une ruine propice à la défécation, dit le mendiant. Il n’y a ici rien à boire et rien à manger. Comment quiconque pourrait-il y vivre ? Cet endroit ne peut manifestement servir que de fosse d’aisance ! »

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose