16 septembre, 2016

Roses, Alfred JARRY

Classé dans : — unpeudetao @ 13:24

Roses de feu, blanches d’effroi,

Les trois Filles sur le mur froid

Regardent luire les grimoires…

Roses de feu, blanches d’effroi,

En longues chemises de cygnes,

Les trois Filles sur le mur froid,

Regardant grimacer les signes,

Ouvrent, les bras d’effroi liés,

Leurs yeux comme des boucliers.

Alfred JARRY (1873-1907).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose