8 juin, 2012

Sahel, Robert Sabatier

Classé dans : — unpeudetao @ 2:16

 

L’homme de cent kilogs
Marche parmi les ruines
Entre terre et soleil.

 

Lorsqu’un enfant lui tend
Sa sébille d’azur,
Il regarde le ciel

 

Et le prend à témoin
De cette sécheresse,
Lui qui transpire l’or.

 

L’homme de cent kilogs
Ne rêve que pétrole
Pour irriguer ses veines.

 

O ventre ballonné
De l’enfant du Sahel
Explose comme bombe
À la face du jour,

 

Fais éclater la terre
Qui regarde le ciel
Et qui ne te voit pas.

 

L’homme de cent kilogs
Se nomme Indifférence
Dans le purin du monde.

 

Robert Sabatier (Né en 1923).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose