• Accueil
  • > Sales temps, Ibrahims Kone

15 avril, 2012

Sales temps, Ibrahims Kone

Classé dans : — unpeudetao @ 17:59

 

 J’hésite, tout chancelle et bascule dans le noir ;
 Une succession d’images sournoises, illusions indélicates ;
 Il fait vent dans ma conscience endolorie de stigmates ;
 Un vent glacial et froid, frais frison frénétique du soir ;

 

 La lampe de ma mémoire frémi, elle va s’éteindre ;
 Longtemps sous ce temps de pendu, seul, j’ai dû attendre
 Je ne sais quoi de divin qui ranime les souvenances ;
 Rien, même pas une injure, un cri sans conséquences ;

 

 Le silence, la sentence, la potence, la repentance
 Vois, mon cœur comme ils les réclament d’une voix ;
 Ces vauriens d’un obscure artiste sans foi, sans voie
 La belle époque du repos éternel a-t-elle prit ces distances ?

 

 Ils ne me répondront pas car comme toi ils dorment ;
 Plongé dans des assertions sans racines certaines
 La croix ou le croissant sous leurs ignorances mondaines ;
 Sale temps pour tous les Jésus pris dans leurs normes.

 

*****************************************************

 

 

Une réponse à “Sales temps, Ibrahims Kone”

  1. unpeudetao dit :

    Ibrahims KONE (Né en 1972), ivoirien.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose