• Accueil
  • > Sancta Maria, Franz VAN CAENEGEM

23 juillet, 2017

Sancta Maria, Franz VAN CAENEGEM

Classé dans : — unpeudetao @ 19:57

Ô ma douce Patronne, ô ma Dame, ô ma Reine,

Comme bien je voudrais déposer à tes pieds

Un glaive étincelant, couronné de lauriers,

Que, preux, j’apporterais d’une emprise lointaine !

Comme bien je voudrais, ma sainte souveraine,

Déposer fièrement sur ton front vénéré

Un diadème d’or, de perles constellé,

Dont j’eusse dépouillé quelque reine païenne !

Mais comte ou pair ne suis, duc ni cavalcadour !

Je m’en vais par tous lieux, vivant au jour le jour,

Ainsi que les oiseaux chanter des villanelles ;

Et je viens aujourd’hui, ton féal troubadour,

Aux accords de ce luth mêlant mes ritournelles,

Ô ma dame, t’offrir ce pauvre chant d’amour !

Franz VAN CAENEGEM (18..-19..), belge.

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose